La plaque d’immatriculation est une sorte de panneau comportant des chiffres ou des lettres permettant l’identification de tous les véhicules terrestres. Ainsi, celle-ci doit respecter certains critères afin d’être légale. Cependant, il vous est possible de la personnaliser en tenant compte de quelques règles. Enfreindre ces dernières peut vous mettre sous le coup de sévères contraventions. Comment personnaliser sa plaque d’immatriculation ? Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir pour réussir à personnaliser sa plaque en toute légalité.

Personnalisez votre plaque d’immatriculation avec des matériaux précis

L’une des premières possibilités que vous avez lorsque vous désirez personnaliser votre plaque d’immatriculation, c’est d’opter pour une plaque en plexiglas au lieu de l’aluminium. Cependant, vous devez veiller à ce que le numéro d’agrément TPMR soit inscrit en filigrane sur le film qui couvre votre plaque. De plus, le numéro d’agrément du fabricant de la plaque en TPPR doit être apposé en bas à droite entre l’identifiant régional et la partie centrale.

Par ailleurs, il existe certains fabricants qui vous proposent des plaques en plexiglas avec des effets 3D. Toutefois, il est important de préciser que vous devez veiller à mettre les mêmes informations sur la plaque avant et arrière de votre véhicule. En outre, celle-ci doit respecter les dimensions suivantes, quelle que soit la matière : 210 mm × 130 mm, soit 21 cm de largeur et 13 cm de hauteur. Vous ne devez pas non plus procéder au recyclage de votre plaque en plastique.

Personnalisez votre plaque avec le numéro de département

La personnalisation de votre plaque d’immatriculation peut également se faire à travers le numéro de département. En effet, vous avez la possibilité de choisir l’identification territoriale de votre choix. Ainsi, vous n’êtes nullement tenue de prendre le numéro d’identification de votre région ni de l’endroit où vous avez acheté votre moto. Par ailleurs, même si vous changez de département, vous pouvez maintenir votre plaque avec le numéro du département dont vous venez, surtout si celui-ci à une valeur sentimentale pour vous. Bien sûr, vous ne courrez aucun risque de sanction.

Cependant, il vous est interdit de remplacer le numéro de département par un logo ou par un quelconque autre type d’autocollant (même si cela est purement décoratif). Il en est de même pour la couleur de votre plaque. La seule couleur autorisée est le blanc, mais aussi le noir quand celle-ci est sur une moto de collection ayant au moins 30 ans d’ancienneté.

Ajoutez un texte en bas de votre plaque d’immatriculation

Vous pouvez également, dans votre envie de personnalisation, ajouter un texte sur votre plaque d’immatriculation. En effet, il s’agit d’une des dernières modifications tolérées. Bien évidemment, ceci doit respecter un certain nombre de critères. D’abord, il doit s’agir d’un texte plus ou moins court, qui sera délimité par un trait. Il doit être placé de manière discrète dans la partie non utilisée de la plaque. Le respect strict de toutes ses recommandations fait de votre plaque personnalisée une plaque homologuée.

Ainsi, vous pouvez l’utiliser sans craindre les nombreuses sanctions qu’encourent ceux qui font preuve d’une certaine largesse vis-à-vis des prescriptions de la Direction d’Immatriculation des véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.