Un quad off road est une moto à quatre roues tout-terrain. Normalement, il bénéficie d’une transmission 4 x4 et d’une boîte automatique ou à variateur. De telles caractéristiques lui permettent de franchir en toute aisance toutes sortes de terrain. Il est donc plus adapté pour un déplacement sur une grande variété de terrains en comparaison à d’autres véhicules tout-terrain. Ses pneus à basse pression, le siège que le conducteur chevauche et le guidon pour commander la direction facilitent aisément les tâches du conducteur. Quelques conseils assez simples sont fournis pour une pratique dans la sérénité et en toute sécurité. Il s’agit, entre autres, des équipements pour votre quad à se munir et des précautions importantes à prendre.

Les pratiques du quad off road

La pratique du quad et la conduite du quad sont de plus en plus sollicitées. C’est dû, entre autres, à la multiplication des endroits pour pouvoir pratiquer le quad tout-terrain. En effet, beaucoup d’associations ou d’organisateurs proposent des randonnées en quad à travers toute la France. Elles sont réalisées dans des endroits avec des terrains de plus en plus complexes où l’aventure tient la première place. Ainsi, tous les sentiers et chemins sont exploités. Certaines fois, le parcours est encadré par un guide professionnel diplômé d’État.

La pratique du quad off road est très conseillée pour partir à l’aventure. Ainsi, des professionnels proposent pour les débutants ou confirmés, femmes ou hommes, de grands espaces à découvrir. Les sensations fortes sont comprises selon le courage de l’usager. Ainsi, les formules plus courantes sont :

  • excursions individuelles ou en groupe, organisées et guidées pour découvrir des sites loin des circuits touristiques classiques ;
  • balades et randonnées pour des amateurs, des initiés ou des passionnés avec des tracés adaptés à tous les besoins ;
  • rallyes et compétitions avec des formules pour tous les niveaux.

 Le casque, un premier équipement non négligeable

Le choix des pratiques de quad off road conditionne les équipements avec lesquels il faut se munir avant tout et à tout prix. Il s’agit en premier lieu du casque. Le port de cet accessoire est obligatoire. Le non-port est passible d’une amende et d’un retrait de 3 points sur le permis.

Évidemment, il n’est pas envisageable de rouler sans casque. C’est, jusqu’ici, la principale protection en cas de chute ou d’accident.

Le casque doit être exactement à la taille de l’utilisateur. En outre, il doit être homologué et conforme à la norme ECE 22-04/55. En outre, il faut opter sans hésitation pour un casque intégral afin de protéger le bas du visage. Au cas où l’on roule en duo, le copilote doit aussi porter un casque adapté et homologué.

Les autres équipements obligatoires

Les équipements dits obligatoires sont assez variés. Il y a d’abord les lunettes cross et le masque cross. Ils ont leur importance dans la mesure où la pratique du quad tout-terrain expose à beaucoup d’éléments extérieurs. Il s’agit, par exemple, des diverses projections de terre, de boue, de pluie, de neige, de vent, et même de branches. Il convient donc de bien se protéger les yeux pour bien voir le terrain. Il est conseillé d’avoir deux paires de lunettes. La première est pour les journées ensoleillées avec une vitre teintée. L’autre est pour les jours de pluie avec son filtre antibuée.

Les gants sont également obligatoires depuis novembre 2016. Ils sont adaptés au pilotage d’un quad. Ils protègent le pilote du froid, du vent et de la pluie. Le choix est assez large selon les tailles et la saison. Il faut veiller lors de l’achat à opter pour les gants offrant une bonne ergonomie pour conserver une meilleure sensibilité aux commandes du quad.

La veste doit être également adaptée à la pratique afin de se protéger des projections et autres éléments pouvant blesser le pilote. Il faut la choisir suffisamment ample pour être utilisée aisément au-dessus des différentes couches de vêtements. Elle est surtout utile l’hiver et pour les randonnées en montagne. Il existe aussi des vestes équipées d’une doublure amovible.

Le pantalon, tout comme la veste, permet d’éviter de blessures. En outre, il offre des renforts supplémentaires, notamment aux genoux. En plus, il faut privilégier du matériel imperméable pour les randonnées pluvieuses ou neigeuses. Il en est de même des bandes réfléchissantes pour une meilleure visibilité.

Les bottes pour le quad comprennent des bottines et des bottes montantes. Elles sont assez légères afin de protéger les pieds des chocs, des projections et d’autres éléments comme la boue. Enfin, il faut insister sur le confort pour rendre la ballade un moment appréciable.

Pour terminer, le gilet jaune fait depuis 2016 partie du kit obligatoire pour être en règle. Ainsi, il doit être facilement accessible en cas d’accident pour être porté le plus rapidement possible. En effet, il n’est pas obligatoire de le porter en permanence. Toutefois, il existe actuellement des gilets de haute visibilité qui font office de gilet jaune. Ils peuvent être portés en permanence au-dessus de la veste. Attention, l’absence du gilet fait l’objet d’une amende.

Les équipements quad conseillés

Outre les équipements obligatoires, le pilote d’un quad doit se munir d’équipements qui lui sont conseillés. Ils sont plutôt axés sur le confort. Les maillots de cross sont normalement conçus pour la pratique de sport tout-terrain. Ainsi, le confort et la légèreté de ses matériaux sont priorisés. Il est préférable d’avoir un maillot pour l’été et un autre pour l’hiver.

Le tour du cou sert surtout à se protéger des brises de vents. Les matières utilisées sont chaudes, avec des modèles en polaires pour l’hiver. Toutefois, aujourd’hui de nombreuses marques offrent une protection des cervicales. Elle est pratique, car elle ne limite aucunement l’amplitude de mouvement. Toujours pour le cou, la minerve cross maintien la nuque et protège également en cas de chute. Quant au pare-pierre, il va servir de bouclier afin de mieux se protéger des cailloux et branches. Il s’enfile comme un pull. C’est surtout utile lorsqu’on suit un autre quad. Le gilet de protection offre une sécurité pour l’intégralité du haut du corps. Certains modèles sont dotés de protections amovibles pour être plus à l’aise lors de certains parcours. La dorsale est surtout utile en cas de chute. La dorsale simple se porte comme un sac à dos pour préserver la colonne vertébrale en cas de chute.

Les autres équipements utiles qu’il faut porter sont aussi les coudières. Elles sont destinées à se protéger les coudes des chutes. Elles permettent également d’éviter les effets des branches surtout pour les chemins mal entretenus. Les genouillères ne sont pas à négliger pour la protection des genoux. Pour ceux qui ont des genoux fragiles, il faut à tout prix choisir un modèle qui protège contre les torsions du genou. Enfin, la ceinture cross offre un soutien au rein, au ventre et au dos. Elle permet ainsi de se tenir plus droit lors de la conduite avec une protection assurée des lombaires.

Les accessoires à ne pas oublier

Les accessoires d’un quad sont nécessaires et indispensables pour un meilleur équipement. Ils permettent de protéger le véhicule des terrains difficiles et escarpés. Ainsi, ils vont contribuer à l’augmentation de la durée de vie de l’engin. En effet, ils offrent une meilleure résistance aux chocs et aussi aux intempéries. Ils vont assurer une protection complète pour pouvoir rouler avec un maximum de sécurité. À cet effet, il ne faut pas oublier de se doter d’amortisseurs de qualité pour une conduite en toute sérénité.

Les accessoires de navigation comme le GPS gardent toute son importance pour une excursion sans risquer de se perdre. Cela va de pair avec un éclairage parfait pour une vision améliorée. Enfin, une caméra embarquée permettrait d’immortaliser les différents trajets effectués, notamment les itinéraires inoubliables. À part cela, l’antivol est une garantie de sécurité pour les propriétaires de quad.

Les précautions à prendre pour une location de quad

Pour une sortie ou une excursion, il est possible de louer un quad. Si vous avez le permis requis pour conduire un quad homologué, la location s’effectue aisément.

Il vous appartient de choisir parmi les 3 types de quads : le quad utilitaire, le quad loisirs et le quad de sport et de compétition. Les quads homologués sont autorisés à rouler sur la voie publique. Pour les conduire, il faut être titulaire du permis de conduire. Quant aux quads non homologués ou non réceptionnés, ils sont strictement interdits sur les voies ouvertes au public.

Les quads homologués à louer doivent répondre à des exigences de sécurité définies pour leur réception. La sécurité principale concerne essentiellement la protection assurée des parties chaudes pour éviter tous les risques de brûlures. Il y a aussi les pièces tournantes pour protéger le corps de l’utilisateur. Les parties des vêtements flottants doivent être protégées de tout contact pour éviter un enroulement autour des éléments tournants du quad. Même si les quads en location sont récents et disposent de protections efficaces, il faut toujours s’en assurer avant le départ.

Toutefois, quelle que soit la finalité de la location du quad, il faut toujours garder en mémoire que c’est un engin qui reste dangereux. Pour éviter les accidents autant que possible, il suffit d’adapter sa vitesse à la nature du terrain, tels les virages, les pentes, etc. L’essentiel, c’est d’être toujours prudent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.