Pour réussir ses débuts à moto, il est primordial pour le nouveau motard de garantir sa sécurité tout en étant dans un confort imparable. Le port du casque n’est pas seulement une question de bon sens, c’est aussi l’un des équipements obligatoires que doit porter un motard. Il n’est pas aisé de trouver facilement un casque de qualité et adéquat à votre profil de débutant à moto. Voici dans cet article du motard les règles de comment choisir un casque moto de qualité.

Comment réussir aisément le choix d’un casque pour débutant à moto

Lorsque vous êtes à vos débuts dans la conduite à moto, choisir le casque adéquat n’est pas tout de suite une évidence. Pourtant, vous pouvez trouver le modèle idéal parmi le panel de marques de casques qui sont disponibles sur le marché. Pour se faire, il faut tenir compte de certains critères importants.

L’homologation et la structure du casque

Que ce soit pour passer de permis moto ou dans le quotidien, le conducteur de moto doit mettre un casque homologué ! Un casque homologué est un casque qui répond aux normes de fabrication et de sécurité. Ces normes sont établies pour offrir à l’utilisateur un meilleur confort et une certaine sécurité. Le casque homologué est reconnu à une étiquette spécifique qui est cousue à l’intérieur. En optant pour un Casque Arai chez un revendeur agréé, vous êtes certains d’avoir choisi un équipement de qualité. En effet, cette marque reste la référence dans la fabrication des casques motos. Les modèles proposés par cette marque sont faits à la main au Japon et sont de très bonne qualité. Il faut noter qu’il existe des modèles contrefaits et qui sont disponibles à des prix très alléchants. Sur ce point du budget, il est préférable de faire recours à un professionnel agréé de cette marque. Aussi, il ne faut pas aussi négliger le critère de la structure du casque. En effet, le casque est composé de :

  • D’une calotte externe ;
  • D’un joint-écran ;
  • De mousses internes ;
  • D’une bavette, d’une jugulaire, d’un système d’accroche réglable ;
  • D’une aération frontale.

Ces différentes caractéristiques assurent au conducteur un confort et une sécurité.

La maîtrise de la manipulation du casque

Il existe différents types de casques :

  • Le casque Jet ;
  • Le casque modulable ou modulaire ;
  • Le casque intégral.

Pour un débutant, il est important de maîtriser la manipulation du casque. Le casque modulable reste le mieux indiqué. Il ne faut pas hésiter à vous entraîner à la manipulation des différents composants. De plus, le jeune motard doit faire preuve de prudence dans sa conduite, bien que la circulation des motards entre les files est autorisée en Île-de-France.

La taille, le poids et le niveau de serrage du casque

Le débutant à la moto aura d’énormes difficultés à manipuler et se sentir à l’aise dans un casque trop grand, trop lourd ou qui dispose d’un niveau de serrage assez large. Il existe d’autres critères qui permettent au débutant de faire aisément le choix du meilleur casque moto.  

Le port du casque : une obligation légale

En France, le port du casque est une prescription légale et il est obligatoire pour tous les conducteurs de deux-roues ou de quad. En effet, selon l’article L.431-1 du Code de la route, le conducteur et son passager doivent porter un casque homologué lorsqu’ils sont sur un engin motorisé. En cette période de déconfinement, les auto-écoles sont autorisées à remettre le contact le 11 mai. Dans cette optique, les examens pour les candidats au permis moto (A) pourront commencer à partir du 18 mai. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.