De la même manière que lors de l’achat de votre voiture, souscrire à assurance demeure essentiel après l’acquisition de votre moto. Ceci vous protège non seulement en cas d’imprévus (accident, vol, incendie, etc.), mais il constitue également une obligation légale. Pour vous conformer donc à la loi et garantir à votre engin une totale couverture, vous devez opter pour une assurance qui lui convient. Vous trouverez ici tous les critères clés pour choisir la meilleure.

Tenir compte de son budget

Pour souscrire à une assurance qui vous correspond, le premier critère consiste à prendre en compte les moyens dont vous disposez. Ceci vous permettra de choisir la formule adaptée, ainsi que les différentes clauses du contrat. Dans un premier temps, nous vous recommandons de vérifier les divers avantages offerts par les compagnies spécialisées ou les courtiers. Pour déterminer le contrat le plus avantageux, vous pourrez établir un devis en ligne ou procéder à une comparaison d’assurances moto. À l’aide de cet outil, vous pourrez évaluer toutes les modalités des assurances et choisir celle qui correspond réellement à vos besoins. N’oubliez pas non plus de vérifier le montant des franchises à payer en cas de sinistre. En effet, chaque détail compte et influencera votre décision. De même, pour payer moins cher votre assurance moto, prenez le soin de négocier les cotisations pour obtenir les plus faibles. En bref, l’objectif reste de trouver l’assureur qui offre un bon rapport garanties/prix/services/franchises.

Considérer la valeur de la moto

Lorsque vous recherchez l’assurance qui s’adaptera à vos moyens et à vos besoins, vous devez aussi tenir compte de la valeur réelle de votre moto. Vous le savez sans doute, les indemnisations dont vous bénéficierez en cas de sinistres (vol, accident ou autres) dépendront de la valeur de l’engin. Pour ne pas donc souscrire à une assurance plus chère que la moto ou moins chère, ce critère demeure primordial. Voici deux exemples de protection à privilégier selon votre moto :

  • Si vous disposez d’une moto d’occasion ou de faible valeur, préférez une assurance au tiers. Il vous garantit un minimum légal et offre une indemnisation des dommages causés à autrui ;
  • Si vous possédez par contre une moto neuve et de haute qualité, optez pour une protection au maximum avec une assurance tous risques. Celle-ci couvre les dommages causés à vous-même, à autrui et à la moto en cas d’accident, de vol ou d’incendie.

Pour connaitre la valeur réelle de votre moto, prenez aussi en compte l’équipement. Il comprend notamment le casque homologué, les vêtements spécialisés et les autres accessoires de protection. Ceci vous permettra de trouver une assurance qui propose des garanties optionnelles spécifiques.

Choisir une assurance adaptée à sa situation

À l’opposé des conducteurs expérimentés, les jeunes conducteurs de moto sont soumis à de diverses surprimes lors de la signature du contrat d’assurance. En effet, le risque d’accident est doublé chez un débutant. Au moment donc de choisir votre compagnie d’assurance, prenez le temps de lire tout le contrat et les spécificités. Ceci vous permettra de trouver le type de contrat qui convient à votre situation. Vous pourrez aussi négocier avec votre assureur ou opter pour des formations dédiées (conduite accompagnée, stage de formation 125). Vous pourrez ainsi bénéficier de surprimes moins élevées.

Si vous devez prêter régulièrement votre moto à des amis, vous devez vérifier que les conducteurs tiers sont couverts par votre contrat. Ceci vous évitera des surprises désagréables avec votre assureur en cas de sinistre. Par contre, si vous serez le seul à utiliser la moto, optez pour une assurance avec une clause de « conduite exclusive ». Vous pourrez alors bénéficier d’une baisse de vos cotisations.

Prendre en compte les garanties obligatoires et supplémentaires

En fonction de votre moto, son état et ses caractéristiques, votre assureur vous proposera un contrat avec des garanties obligatoires. Vous devez donc vérifier qu’il vous offre des formules adaptées à vos besoins. Et surtout, vous ne devez pas vous laisser duper et payer plus qu’il n’en faut. En effet, si la compagnie vous impose des garanties obligatoires (comme une assurance tout risque pour une moto d’occasion, ou une clause de « prêt guidon » au lieu d’une « conduite exclusive »), vous devez vous assurer qu’elles vous correspondent réellement. De même, vous devez réclamer des garanties supplémentaires pour profiter d’une meilleure couverture. C’est le cas par exemple des garanties contre les incendies, les vols, le bris de glace, etc. Mais n’oubliez pas de vérifier combien cela vous coûtera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.