Chaque année, plus de 160 000 personnes passent le permis deux-roues motorisé en France. À la place de l’épreuve théorique générale (ETG) qui leur était présentée, les candidats seront désormais évalués grâce à un nouvel examen : l’Epreuve Théorique Moto. En vigueur depuis le 1er mars 2020, l’ETM dure environ 30 minutes et porte sur 40 questions.   

ETM : ce qu’il faut savoir sur ce nouvel examen

L’ETM, mis pour l’Examen Théorique Motocyclette, est désormais obligatoire pour ceux qui désirent obtenir le permis A1 ou A2. Il s’agit d’un examen du code spécifique 100 % moto qui vient remplacer les 12 fiches proposées jusque-là aux candidats. Afin que tous les Français puissent se conformer à cette nouvelle législation, une période de transition a été fixée par le ministère de l’Intérieur. Elle s’étend du 1er mars au 31 août 2020.

Que comprend l’Épreuve Théorique Moto ?

Comme le disait François Do, « Respecte le code de la route et le code de la route te respectera ». Pour ce faire, les candidats doivent maitriser toutes les thématiques de la nouvelle épreuve théorique. Celle-ci dispose en effet d’une base de plus de 800 questions organisées autour de 9 thématiques. Il y a ainsi :

  • 120 questions qui portent sur la route (R) ;
  • 120 questions sur le conducteur (C) ;
  • 90 questions sur les dispositions légales en matière de circulation routière (L) ;
  • 60 questions concernant les autres usagers de la route (U) ;
  • 60 questions sur les éléments mécaniques liés à la sécurité (M) ;
  • 60 questions sur la réglementation générale et les notions diverses (D) ;
  • 60 questions sur les équipements de protection et autres éléments de sécurité des véhicules (S) ;
  • 30 questions sur les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement (E) ;
  • Les premiers secours (A).

L’épreuve du code pour obtenir le permis spécifique aux deux-roues motorisés dure environ 30 minutes. Elle consiste à répondre à chacune des 40 questions à choix multiples qui se présentent sous la forme d’images fixes ou de courtes vidéos.

Après la fin de la lecture sonore de chaque question, le candidat dispose de 20 secondes pour choisir la réponse parmi les 4 propositions faites. Il faut rappeler que celles-ci comportent au moins une réponse juste et une réponse fausse.

Dans le lot des questions, certaines représentent des situations spécifiques à la conduite d’une moto. Sauf indication particulière au cours de l’épreuve, il est supposé que l’élève possède le permis de conduire depuis plus de 3 ans. Il se retrouve alors dans une condition de dépassement au cours de laquelle la vitesse de sa moto est largement supérieure à celle du véhicule à dépasser.

Où se déroule l’Épreuve Théorique Moto ?

Si le contenu a été changé, l’examen pour le Code de la route pour la moto se déroule chaque année dans les mêmes centres que l’ETG. Pour passer l’ETM, les candidats doivent en effet se rapprocher de l’un des organismes agréés et gérés par les six (6) opérateurs sélectionnés par l’État. Il s’agit notamment des centres tels que :  

  • La Poste ;
  • Code’n Go, précisément Bureau Veritas ;
  • Dekra ;
  • Exacode ;
  • Objectif Code (société SGS );
  • Point Code (Pearson VUE).

Le prix de l’inscription à l’examen théorique motocyclette de 30 euros demeure lui aussi inchangé. Afin de minimiser les erreurs, le candidat devra choisir sa catégorie au moment de l’inscription et valider son choix sur sa tablette le jour de l’examen. Pour réussir l’ETM, le futur motard doit totaliser un score minimum de 35 bonnes réponses sur les 40 attendues.

Une fois l’ETM validée, l’élève doit passer l’examen pratique portant sur le plateau et la circulation. Il dispose alors d’un délai de 5 ans et de 5 passages maximum pour le réussir et obtenir son permis A. Pour ceux qui désirent le permis B, il faudra valider l’ETM en premier, puis l’ETG et enfin l’épreuve pratique prévue pour ce type de document.

À qui s’adresse l’Épreuve Théorique Moto ?

L’examen théorique motocyclette est obligatoire pour obtenir un permis de type A1, A2 ou A exigé pour l’utilisation des deux-roues motorisés. Il est également inévitable pour tout détenteur du Code de la route (ETG) datant de moins de 5 ans. À condition que celui-ci ne soit pas inscrit aux permis A1 et A2 avant mars 2020.

Cours de code en ligne : explication et objectif du concept

Habituellement, pour obtenir son permis, il faut apprendre les codes de la route dans une auto-école. Grâce à la digitalisation des services, il est désormais possible de préparer son examen chez soi, selon sa disponibilité. Cette technique, de plus en plus choisie par les sites, permet aux apprenants de mettre toutes les chances de réussir de leur côté. À cette fin, il leur est proposé des cours de code pour s’entrainer ainsi qu’une mise en situation en tenant compte des conditions optimales.

Simple, intuitif et ludique, l’apprentissage en ligne du Code de la route se fait au moyen d’une plateforme d’e-learning accessible depuis un ordinateur ou un smartphone. Celle-ci permet à l’apprenant d’avoir accès à des fiches pratiques, des vidéos, des manuels de cours et tout autre support pratique pour réviser les thématiques. L’élève pourra également évaluer ses connaissances grâce à des tests de code de la route préparés en ligne dans les conditions d’examen.

Réviser le code de la route moto : avantages des solutions en ligne

L’objectif principal des solutions en ligne est de faciliter l’apprentissage du code de la route moto. En effet, contrairement aux cours en présentiel, ces méthodes de formation à distance offrent aux citoyens des avantages divers.

Un accès facile et illimité aux supports et outils

Les formations au code de la route moto sont généralement offertes sur le site des promoteurs. Grâce à des identifiants personnels, les élèves inscrits ont la possibilité de recevoir leur support de cours et de réviser sans contrainte d’heure. Toutes les 9 thématiques prises en compte pour l’épreuve théorique motocyclette sont comprises dans le contenu. Celui-ci est généralement délivré aux candidats sous forme de séries d’examen et/ou de séries thématiques gratuites en accès libre et illimité. Des outils tels que des tests, des pièges, des statistiques et du coaching sont également mis à la disposition des élèves pour augmenter leur chance de réussite à l’examen.

Des simulations pour l’Épreuve Théorique Moto sont également proposées par les moto-écoles. Elles permettent aux élèves d’expérimenter les conditions réelles de l’examen, de tester leur connaissance et d’évaluer leur niveau d’apprentissage. Sur Codeclic par exemple, les questions posées se rapprochent fortement de celle de l’ETM. La seule différence est que le passage à la question suivante ne s’effectue pas automatiquement, mais plutôt au moyen du bouton « Valider ».

Un gain de temps 

Comme tout apprentissage en ligne, la formation au code de la route moto se fait à distance. Entre autres, l’apprenant n’a plus besoin de se déplacer dans une motoécole, de traverser toute une ville ou de subir les affres des bouchons. Il s’agit également de la solution la plus sécurisée dans les cas de pandémie, comme celle de la Covid 19.

Passer le Code de la route en ligne permet par ailleurs à l’apprenant de retrouver sa convocation, ses résultats, ses preuves de paiement et tout autre document important. Il a aussi la possibilité d’identifier facilement le centre d’examen le plus proche de son domicile. Le site en ligne lui permet également de réserver le créneau pour son examen et de modifier la date de la session, jusqu’à 24 h avant le jour J.

Une flexibilité dans l’apprentissage

Les solutions en ligne comme Codeclic sont par ailleurs idéales pour les personnes actives qui désirent obtenir leur permis tout en vaquant à leurs différentes occupations. Généralement pour ces profils, il est difficile, voire impossible, de se déplacer dans une moto-école pour des raisons de disponibilité. En s’inscrivant en ligne, ces candidats ont ainsi la possibilité d’adapter la formation au code à leur rythme et à leur emploi du temps. Cette option leur permet ainsi de tenir leurs différents engagements et de réviser le code de la route moto pendant leur temps libre.

Une option avantageuse  

Pour les formations en ligne au code de la route moto, les formules proposées sont à la fois flexibles et économiques. Les offres sont en effet pensées pour s’adapter non seulement aux contraintes du candidat, mais aussi à ses besoins.

En dehors de l’aspect pécuniaire, les cours de code en ligne permettent de bénéficier de 4 à 5 cours par semaine. À la place des 2 séances par semaine prévues dans les auto-écoles physiques ! Le candidat a ainsi tout le temps nécessaire pour prendre confiance en lui et augmenter ses chances de réussite à l’examen.

Code de la route moto : comment s’inscrire pour l’examen ?

Une fois qu’il se sent prêt, le candidat pourra s’inscrire pour passer l’examen théorique moto. Pour la prochaine étape, celle de la pratique avec un moniteur, il sera amené à choisir sa moto-école. Les cours de conduite ne pouvant être délivrés à distance, il est important qu’il trouve le bon établissement.

Pour ce faire, l’idéal serait de privilégier des établissements agréés par la préfecture et qui travaillent avec des moniteurs diplômés et expérimentés. L’auto-école doit également avoir une bonne réputation construite au fil des années grâce au fort pourcentage de réussite à l’examen du Code de la route. Il faut enfin que le candidat tienne compte de la qualité du service client. Une bonne relation avec le personnel permet d’être à l’aise pour réviser et s’entraîner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.