La sécurité dans la conduite des engins à deux-roues a toujours été au cœur des préoccupations prioritaires des concepteurs des équipements de protection moto. Ainsi, le procédé de fabrication de ces équipements tels que le casque, les gants ou encore le blouson a connu un progrès au fil du temps. Cependant, parmi ces différents équipements, seul le casque homologué reste l’équipement de protection qui s’impose à tout conducteur de moto au regard de la loi. Accessoirement parlant, il est sans doute le plus indispensable. Il est donc important de bien choisir son casque de moto vu la multiplicité des gammes disponibles sur le marché. Et savoir choisir son casque de moto, c’est aussi savoir quelle marque choisir. C’est pour cela que nous vous invitons à lire cet article.

Quelle marque de casque moto faut-il choisir pour une meilleure sécurité

Pour rappel, il n’y a pas de sécurité routière sans port de casque pour les motocyclistes. On peut donc comprendre pourquoi la loi l’impose donc à tout utilisateur de moteur à deux-roues. Non seulement il protège en cas de chute, mais offre aussi un confort lors des conduites. C’est dans cette même logique que de nombreuses marques de casque ont renforcé leur procédé de fabrication pour plus de solidité et de confort. Et parmi ces différentes marques de casque, on peut distinguer une qui mobilise particulièrement les attentions. Il s’agit de la marque HJC, une référence en matière de guide du premier équipement. Disons qu’elle est la marque des stars et champions des courses motorisées.

La marque HJC, c’est le numéro 1 en termes de conception des casques moto. 

Elle met à la disposition des adeptes des compétitions motorisées et même des motards débutants, une avalanche de modèles aussi exceptionnels les uns que les autres. Des casques de type intégral aux casques Jet en passant par les casques modulables, vous trouverez un modèle qui répondra à vos exigences et goûts. Et tenez-vous tranquille ! La marque HJC, c’est aussi une politique de prix qui permet à tout le monde d’avoir leur casque malgré leur budget.

Omniprésente aux États unis et bien d’autres pays européens, la marque HJC est absolument prisée pour la performance de ses modèles de casque. Mais ce n’est pas tout ! Loin de la qualité de ses produits et de son service après-vente, elle propose des tarifs très captivants. Nous pouvons dire que son rapport qualité/prix est irréprochable. La marque HJC est une entreprise coréenne disposant d’un vaste centre de recherche et de développement. C’est le symbole d’innovations en matière de la protection des utilisateurs des motos deux-roues. Ce qui explique ses meilleures notes au cours des divers crashs tests. Entre les modèles les plus réussis de la marque HJC, on rencontre le HJC IS-17 Armada MC5F-M, le HJC FG-St Punisher… 

Existe-t-il d’autres marques de casque ?

Il existe plein d’autres marques de casque qui font petitement et sûrement leur petit bonhomme de chemin à l’instar de :

  • la marque Shark qui est un fabricant français fort d’une expérience depuis 1986. Elle fait souvent l’objet de 4 ou 5 étoiles dans la plupart des tests effectués par la structure britannique « SHARP ». En témoignent ses trois modèles suivants : Shark Race-R Pro Carbon Blank-S, Shark Evoline Series 3 Mezcal Chrome KUO, Shark RSX King – XXL
  • la marque Nolan qui est un fabricant italien de casques de qualité tout aussi supérieure surtout pour les scooters. C’est l’exemple des modèles Nolan N104 Absolute Como, Nolan N87 Fulgor N-COM Full Face.
  • La marque Shoei, le pionnier japonais de la fabrication de casque et le tout premier à insérer le filament de carbone dans la conception des coques. Cette marque de casque est spécialisée dans les casques intégraux sportifs tels que Shoei X-Spirit III Marquez4 TC-1, le NRX Brigand TC10, le RF-1200 Helmet-Small, le VFX-W Grant 2 Tc1…

Quelles sont les différentes catégories de casque moto offrant une multiplicité de choix ?

Nous ne vous apprenons rien quand nous pensons que le casque moto est un accessoire crucial pour la sécurité d’un motard qu’il soit débutant ou expérimenté. Lorsqu’il y a chute pendant que l’on est en course, la tête peut toucher 9 fois sur 10 le sol. Mieux vaut alors faire un choix de protection durable, confortable et accessible à tous les budgets. Et ce choix n’a qu’un seul nom : le casque moto.

Mais avant tout, sachez que ce matériel nécessaire à la conduite des deux-roues moteurs est même une exigence de la loi. Rouler sans un casque moto est répréhensible d’une amende de niveau 4 pouvant atteindre 90 € ainsi que d’une régression de 3 points. Le pire est relatif aux accidents. Lorsqu’il y a accident alors que vous n’avez pas porté votre casque de protection, votre assurance peut vous refuser la couverture du sinistre. Alors, le choix d’un casque de sécurité est un geste qui s’impose à tous. Et vous pouvez effectuer votre choix dans les principales catégories disponibles sur le marché.

Le casque intégral : la référence en termes d’usage routier sportif

Chacune des catégories de ces casques est associée à une homologation spécifique. Mais l’homologation la plus aboutie et de niveau supérieur est celle relative aux casques de type intégral. Vous pouvez reconnaitre ce type d’homologation par la lettre « P » présente sur l’étiquette d’homologation. Cette homologation s’apparente à une revendication d’un degré supérieur de protection pour le visage complet, le menton compris.

Le casque moto de type intégral est indubitablement la meilleure garantie en termes de protection visage grâce à sa mentonnière solide et confortable. Il est approprié à la plupart des usages aussi simples que sportifs. Son niveau très élevé de sécurité témoigne de son adaptation à un niveau supérieur de vitesse. C’est une sûreté qui vaut son pesant d’or. Côté confort, il faut avouer qu’il est moins aéré, mais aussi lourd que d’autres modèles. Il est alors adéquat aux utilisations urbaines et en milieu d’été. 

Le casque jet : le plus prisé par les conducteurs de deux-roues

Le casque moto de type Jet peut offrir une homologation de casque intégral surtout lorsqu’il est à mentonnière. Même si cela permet de rouler légitimement mentonnière, il faut dire qu’il est l’un des moins recommandés en termes de sécurité aérodynamique. 

Mais il est tout de même le modèle le plus affectionné par les conducteurs des deux-roues, peu importe la catégorie. Et il ne peut en être autrement quand on sait qu’il est plus accessible aux portefeuilles. Il est également pratique, léger, confortable notamment pendant la saison d’été. Il se distingue des autres modèles par son éventail de finitions, mais aussi par ses peintures. Que ce soit demi-jet, extra light ou Jet à écran long, le casque Jet offre quoi qu’on dise moins de sécurité. La conséquence immédiate est qu’il est plutôt approprié aux vitesses de bas niveau.          

Le casque modulable : le meilleur pour les zones périurbaines

Certains casques modulables peuvent proposer à la fois une homologation « P » et une homologation « J » propre aux casques de type Jet. Tout ceci pour dire que ce type de casque moto est plus plurivalent que le modèle intégral et mieux protecteur que le modèle Jet. Le casque moto modulaire peut être vu comme le maillon qui manquait aux deux précédentes catégories. Nous référant à sa jugulaire relevable, nous pensons qu’il est plus évolué en matière de confort pour les arrêts et les vitesses de bas niveau.

Ce type de casque est aussi bien d’avantages que d’inconvénients comme tous les autres types de casques. Il est également approprié aux usages routiers même lorsque sa mentonnière est fermée. Il est préférable de choisir les modèles disposant d’une double homologation P/J (Intégral et Jet) tel que précisé ci-dessus, car il est plutôt rassurant et pratique. Le seul point faible c’est qu’il est généralement plus lourd que le modèle intégral.           

Le casque tout-terrain : le plus recommandé pour les usages sportifs

Avec ce casque, le confort sur les sentiers en terre comme sur les bitumes est très aisé. Doté d’une jugulaire massive, d’une visière oblongue et profilée, il est propre aux utilisations sportives notamment les compétitions. Il est très prisé au regard de son poids plume et de sa ventilation, ce qui est capital pour l’implication physique du pilote. Il inclut souvent les caractéristiques du casque Jet.   

Le cross-over ou le casque adventure : le choix adapté aux grands espaces

Nous pouvons dire qu’il est hybride de modèle intégral et tout-terrain. Que vous soyez sur une piste de terre ou sur un goudron, le casque adventure reste un partenaire privilégié des grands espaces. Il est facile à passer en mode tout-terrain grâce à sa visière ainsi que son excellent système de ventilation. Mais, attention ! Choisissez une gamme aisée à nettoyer disposant les pièces de rechange.    

Le casque réplica : la gamme de niveaux supérieurs

C’est le fétiche des passionnés de compétitions. Ce type de casque offre un décor identique à celui du pilote. Mais, ce n’est pas sa dimension esthétique qui séduit. Il retient également l’attention grâce à sa résistance intégrale et son adaptation tout-terrain. Le casque Réplica, c’est le modèle des meilleurs pilotes sportifs et de surcroît, le modèle d’exception.

Quel type de batterie moto choisir en fonction de la qualité de casque de sécurité ?

Ces différentes catégories de casque aussi bien caractéristiques les unes que les autres offrent des avantages très attrayants, mais aussi des inconvénients. L’ensemble de ces caractéristiques varie en fonction des fabricants. C’est à vous donc de déterminer le choix qui vous convient. Encore qu’il faudra bien choisir une batterie moto répondant à la vitesse de type de casque choisi. Oui, la batterie moto reste un élément clé dans le confort de la pratique de la moto. Vous pouvez avoir votre meilleur casque de sécurité, un rigide gant et un parfait blouson. Mais, tant que votre batterie moto serait de qualité inférieure, vous risquez de regretter les investissements effectués dans l’achat de ces équipements. Alors, en fonction de votre budget, nous vous recommandons de choisir entre les modèles suivants :

  • batterie moto conventionnelle ;
  • batterie « sans entretien » ;
  • batterie AGM ;
  • batterie moto SLA ;
  • batterie moto lithium…

Les critères pour optimiser le choix de votre casque de moto

En effet, le casque moto ne devrait pas être vu seulement sous l’angle d’équipement de sécurité. C’est bien plus que cela. Le casque de moto incarne une philosophie d’attachement à la vie. Il est aussi symbole de goût et de valeur. C’est l’expression de votre personnalité. C’est à juste titre que le choix d’un casque moto est une phase importante dans l’existence d’un motard. C’est un exercice bien difficile et sensible pour lequel il est primordial de s’enquérir de certains critères afin d’optimiser son choix :

La fonctionnalité du casque de moto

Débutant ou motard professionnels, le choix d’un casque moto n’est pas un coup de chance. Il est impératif d’acquérir un modèle correspondant aux normes ECE 22-04 ou 22-05. Votre choix doit aussi répondre à votre niveau de conduite ainsi qu’à l’usage auquel est destinée votre moto. Cet usage doit inspirer le type de modèle, de mentonnière ainsi que de l’écran qui vous conviendrait.

Le type de casque

Selon que la conduite relève d’une pratique compétitive ou non, vous aurez le choix entre les casques intégraux, les casques Jet ou plus encore les casques modulables. Les casques Jet sont les plus utilisés dans les centres urbains parce qu’esthétiques. En revanche, les casques intégraux couvrent moins le visage, ils sont donc moins protecteurs en cas d’accident. Quant aux casques modulaires, disons qu’ils sont plurivalents et s’accommodent à la plupart des conduites.

La marque des casques

C’est un paramètre très important qui entre en ligne de compte dans le processus de choix d’un casque de moto. Il faut reconnaitre que les modèles issus de certaines marques sont plus résistants et moins coûteux que ceux d’autres marques. Il vous revient de définir votre marque en fonction de votre budget et du type d’usage de votre casque.

Le système d’attache

Vous aurez le choix entre trois principaux types d’attache à savoir :

  • le chaînon automatique qui offre une facilité d’usage même s’il est de plus en plus déprécié à cause du desserrement de sa sangle au fil du temps ;
  • le chaînon micrométrique souvent doté d’une languette dentée. Il existe en aluminium ou en plastique. Il est plus fiable que le précédent ;
  • le chaînon double D qui est plus sûr des systèmes d’attache. Il est impératif pour les circuits de course.

Le type d’écran

De l’écran plat idéal pour les sportifs à l’écran bubble (pour le vintage en deux-roues), vous devez vous décider. N’oubliez pas également la coloration de la visière surtout pour votre sensibilité à la lumière.

Le confort parfait

Pour le confort de votre casque moto, vous devez rester attentif à son poids. Plus, il est lourd, plus il vous fatigue très vite. Mais, le confort est aussi relatif aux mousses internes et aux systèmes d’aération. Passez tous ces paramètres au crible avant d’effectuer votre choix.       

 Quels avantages découlent du port de casque ?

Nombreux sont les avantages qui émanent du port de casque. En effet, le Code mentionne que plusieurs milliers de motocyclistes meurent chaque année dans beaucoup d’accidents de moto. Mais parmi ces milliers de décès, 41 % des cas proviennent du non-port de casque. En portant donc le casque, vous avez l’avantage de gagner en :

  • sécurité avec moins de décès lors des accidents de circulation ;
  • liberté, car vous n’aurez plus besoin à chaque fois de redresser les cheveux qui se soulèvent au gré du vent ;
  • respect de la loi relative au port de casque en vigueur dans votre pays ;
  • protection des yeux contre les poussières, les corps gras et l’humidité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.