Vous venez d’acheter votre moto ? Souvenez-vous que pour une utilisation optimale, vous devez bien prendre soin d’elle. Et cela passe par une révision régulière. Mais nombreux sont ces conducteurs qui limitent la révision d’un engin à la réalisation de la vidange. Certes, l’huile à moteur et le filtre neuf sont des éléments indispensables, mais il ne faudra surtout pas oublier les réglages moteurs, les bougies, le filtre à air et le remplacement des « consommables » de la partie-cycle. N’oubliez pas que, non seulement, l’entretien de votre moto est un gage de pérennité, mais aussi de sécurité. Aussi, l’entretien prend également en compte le nettoyage de la moto. Vous découvrirez donc dans cet article quelques conseils pour entretenir votre moto au fil des saisons.

Qui peut entretenir votre moto ?

L’entretien d’un engin peut être confié à un professionnel (à un mécanicien du quartier par exemple). Mais vous pouvez également vous occuper de votre moto au vu des éléments à vérifier. Ce sont notamment la batterie, la vidange, les freins, la chaine, les feux de signalisation et d’éclairage. Ainsi, les matériels dont vous aurez besoin sont :

  • Bougie(s) neuve(s) ;
  • Huile moteur et filtre à huile ;
  • Jeu de plaquettes de frein neuves au besoin ;
  • Filtre à air neuf si nécessaire (papier encrassé) ;
  • Solvant pour nettoyer le filtre à air en mousse ;
  • Rampe de dépressiomètres Hein Gericke pour carburateurs d’un multicylindre.

La vidange

Vous devez régulièrement penser à la vidange de votre moteur. Cela passe par le contrôle du niveau d’huile moteur. Nous ne pouvons pas vous dire le nombre de kilomètres exact que vous devez effectuer pour réaliser votre vidange. En effet, la consommation de l’huile d’une moto varie en fonction :

  • du type de refroidissement du moteur,
  • du kilométrage effectué,
  • de l’usage que vous en faites
  • et de la température ambiante.

Le fait de jeter des coups d’œil de temps en temps au niveau intervalles vous met à l’abri de la cassure de votre moteur, et cela, à cause d’une surconsommation d’huile passagère. Si vous faites la vidange, profitez pour remplacer le filtre à huile régulièrement afin de limiter la quantité d’impuretés dans le moteur. Et ce n’est pas fini, pour être à l’abri de certaines déconvenues, vidangez la boîte de vitesse, la fourche, et vérifier le liquide de frein ainsi que le liquide de refroidissement.

La chaine

Lorsque votre moto est équipée d’une chaine, il faut la contrôler régulièrement. Une chaine de transmission bien lubrifiée ne s’use pas assez rapidement. Pour cela, vous devez vérifier de temps en temps sa tension. Et par rapport à ce point, il y a certaines erreurs que beaucoup de personnes commettent que vous devez éviter. La première erreur est d’oublier de retendre la chaine en attendant d’abord que les à-coups de transmission soient gênants. A contrario, d’autres personnes tendent trop la chaine de leur moto. Il faut que vous sachiez que lorsque votre chaine est trop tendue, elle « mange des chevaux » et se dégrade plus rapidement. Il est conseillé de laisser 3 cm de débattement libre. Enfin, la troisième erreur (assez classique) est de ne pas considérer le « faux rond », qui survient souvent lorsque votre chaine commence à vieillir. La dégradation s’effectue de manière inégale ce qui fait que la chaine se tend à certains endroits et se détend à d’autres endroits.

La batterie

Vu que les batteries des engins sont plus petites que celles des voitures (comme vous pouvez le constater sur Techno, Car), il est important que vous soyez plus attentionné. Vérifiez donc régulièrement l’état de votre batterie et pensez à la recharger lorsqu’elle sera faible. Si vous suspectez qu’elle est en fin de vie, procédez à son remplacement le plus rapidement possible. Vous pourriez éviter ainsi les pannes qui surviennent à l’improviste.

Les freins

Selon les statistiques, les accidents liés au freinage ne sont pas du tout négligeables. Pour ne pas être confronté à ces situations désastreuses, contrôlez régulièrement la pression de votre frein (au moins une fois par mois).

Le système d’éclairage et de signalisation

Les feux d’éclairage participent également à garantir votre sécurité. Ils sont indispensables pour vos sorties de nuit. Conduire dans le noir est très dangereux. Pour cela, il vous faut contrôler le bon fonctionnement de vos feux d’éclairage. Il en est de même pour les feux de signalisation qui permettent d’indiquer les directions que vous souhaitez prendre.

Comment bien nettoyer sa moto ?

Pour un bon entretien de votre moto, vous devrez aussi effectuer un bon nettoyage. Il devra se faire après une balade en chemin boueux ou après une longue période d’inactivité ou encore dès que certaines traces de saleté apparaissent. Le lavage de votre moto lui permet de rester toujours somptueux malgré sa vétusté. Cela contribue aussi à augmenter sa valeur marchande au moment de sa revente. Le nettoyage permet également de repérer les fuites et les pièces défectueuses et de les réparer à temps. En effet, un nettoyage régulier est la seconde partie de l’entretien global d’une moto, mis à part les révisions et contrôles techniques que nous avons énoncés plus haut. Il ne s’agit pas d’un nettoyage superficiel fait à la hâte, mais d’un lavage en profondeur. Il faut préciser qu’une moto ne se lave pas de la même manière qu’une voiture.

Le nettoyage de la chaine

C’est la première des choses à faire lorsque vous nettoyez votre moto. Pourquoi ? Cela est dû au fait que les graisses et saletés qui sont présentes sur la chaine peuvent atteindre facilement les autres composants de la moto au cours du lavage. Ce qui vous fera fait un double travail. Vous vous munissez d’une brosse dure puis vous frottez soigneusement la face interne et externe de la chaine. Ensuite, vous prenez un produit nettoyant spécial et vaporisez-le sur toute la chaine en utilisant un pinceau. Quelques minutes auront suffi pour que la graisse et les saletés se dissolvent. Vous pourrez ainsi procéder à leur élimination.

Le nettoyage du carburateur

Pour laver votre carburateur, il vous faut le démonter complètement. Vous pouvez faire appel à un technicien si vous vous sentez incapable de faire le démontage. Une fois qu’il est démonté, vous nettoyez son extérieur en vous servant des sprays nettoyants spécialement conçus à cet effet. Le fait d’entamer le décrassement en partant de l’extérieur permet d’éviter que la saleté ne rentre dans le carburateur. Nettoyez ensuite l’intérieur du carburateur.

Le nettoyage du réservoir

Pour éviter que votre réservoir ne soit pas soumis à l’abrasion, un nettoyage est indispensable. Toutefois, il est recommandé que vous le confiiez à un professionnel pour avoir certains problèmes.

Le nettoyage des jantes

Si vous conduisez fréquemment votre moto ou si vous effectuez de longues distances, vous devez laver vos jantes environ deux fois par mois, car ils s’encrassent rapidement. Pour le faire, vous aurez besoin de chiffons et d’éponges en microfibre de qualité. Il est formellement interdit de faire usage de produits acides. Ces derniers peuvent attaquer les surfaces. Vous pouvez également utiliser de l’eau et du liquide vaisselle. Si votre moto est équipée de jantes chromées ou vernissées, le mieux est d’utiliser un nettoyant spécial chrome ou des cires spéciales.

Après ces différents nettoyages, vous pouvez maintenant passer aux travaux de finition en nettoyant la carrosserie. Pendant le lavage, évitez de faire rentrer de l’eau dans le moteur ainsi que le pot et la ligne d’échappement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.